Marché

Sur le chemin des Saint-Jacques

article publié le 15/01/2018

Appréciée de tous, notamment durant les repas de fêtes, la coquille Saint-Jacques se déguste aussi bien crue que cuite. Sa chaire fine très facile et rapide à cuisiner séduit les papilles de tous les amoureux de la mer.

[ASTUCE]

Pour bien choisir sa coquille Saint-Jacques, elle doit être lourde et bien fermée. Si elle est ouverte, elle doit se refermer dès qu’on la touche. La noix doit être blanche et nacrée. On conserve la coquille Saint-Jacques en bas du réfrigérateur, 3 jours si elle est entière, 2 jours si elle est décoquillée.

[SANTÉ]

La coquille Saint-Jacques a plusieurs bienfaits nutritionnels, excellente source de protéines elle est également riches en minéraux aux forts pouvoirs antioxydant qui stimule le système immunitaire. Elle contient des vitamines B, essentiels pour le bon fonctionnement de notre système nerveux. Faible en calorie elle est une alliée de taille pour les personnes souhaitant faire attention à leur ligne.

[RECETTE]

La coquille Saint-Jacques peut aussi bien se manger crue que cuite, en entrée qu’en plat, voici quelques idées :

  • En carpaccio : coupée de fines tranches de coquilles Saint-Jacques avec un filet de jus de citron et d’huile d’olive.
  • Faites poêler la noix des coquilles Saint-Jacques avec une noix de beurre, ail et persil. La noix est cuite en 2 minutes de chaque côté.
  • Cuite au four, accompagnée d’une sauce au beurre ou à la bretonne recouverte d’une fine couche de farce croustillante.

[LE SAVIEZ-VOUS ?]

La coquille Saint-Jacques est hermaphrodite. Le corail est sa glande génitale. La partie blanche est mâle et la partie orangée femelle !

Bannière de fruits

Sur Instagram

Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.