Dossier

Le fromage est une idée !

article publié le 27/03/2017

Je ne vais pas y aller par quatre chemins.

 

Quand l’équipe d’Au Pas De Courses m’a aimablement proposé une chronique sur leur blog, j’ai senti qu’il fallait que je frappe un grand coup. Que je profite de cette tribune pour mettre à bas des préjugés idiots, porter une conviction forte et changer à jamais l’avenir de l’humanité.

 

“Il faut être résolument moderne”, écrivait Rimbaud. Bon précepte lorsque l’on aime manger. La gastronomie précède bien souvent la modernité et possède une imagination débordante lorsqu’il s’agit d’inventer de nouvelles modes et de nouveaux usages. Paléo, végan, viking, dash, alcalin, les régimes se multiplient et seule une obtuse abnégation permet de suivre le rythme…

 

N’étant pas complètement obsessionnel, j’ai assez rapidement abandonné l’idée d’adopter un régime trop contraignant, et me suis tourné vers une autre forme de modernité, que je pratique avec délectation  : le fromage. Car en fin de compte, quoi de plus moderne, quoi de plus génial que le fromage ? Ce surproduit du lait de vache, brebis, chèvre, bufflonne, castor et autre serpents à plumes ignore les frontières et réconcilie les peuples (sauf le maroilles qui, pour d’évidentes raisons, reste en quarantaine dans le nord de la France).

 

fromage1
Fromagerie Cantin, Paris 7e

 

Tantôt réconfortant, tantôt culpabilisant, à pâte crue ou cuite, légère ou lourde, le fromage possède mille visages et mille saveurs. Le fromage un concept, une idée plus qu’un aliment. Il est le goût salé et persillé d’un baiser au roquefort, il est le bouton rebelle d’un lendemain de raclette. Il est les prés et la fruitière, il est moi et il est l’autre – ce gros reblochon.

 

Tout le monde connaît le fromage, tout le monde aime le fromage  – à l’exception des allergiques et des hygiénistes ! Depuis la découverte accidentelle du procédé de sa fabrication par des bergers turcs vers 8000 avant notre ère, jusqu’à l’invention de la crème de lait industrielle à tartiner, le fromage a traversé les âges, et s’est installé au panthéon des meilleurs amis de l’homme.

 

fromage 3
Fromagerie Lasnier, Paris 13e

 

Pour avoir un peu bourlingué dans quelques coins culinairement pauvres, je n’ai connu dans ma vie qu’un seul manque : cette petite pâte dure dorée qui accompagne et parfume mes réveils et me fait croire en des lendemains qui rient. Et c’est avec bonheur que je retrouve à chaque fois mon pays ingouvernable mais riche de ses 258 variétés de fromage.

 

Cependant, une inquiétude monte en moi depuis quelques temps.

 

A l’approche de l’élection présidentielle, je constate avec stupeur que le fromage est complètement absent des débats alors que le français en consomme 26 kg chaque année. Personne pour défendre l’accueil des fromages étrangers dans nos cantines ; personne pour proposer d’inverser la courbe du fromage ; personne encore pour proposer de réduire la présure fiscale… Nos candidats semblent ne pas prendre la mesure de la responsabilité qui leur incombe, et risquent de laisser notre pays fermenter trop longtemps.

 

En ces temps troublés, chacun de nous se doit de garder à l’esprit le mot d’ordre qui unit tous les français : “vous reprendrez bien un peu de fromage ?”

 

fromage 3
Fromagerie Lilo, Paris 16e

 

Quelques infos(magères) ultra confidentielles :
  • Le camembert bien fait divers : vol de 80 000€ de parmesan

Un gang de braqueurs de parmesan vient d’être démantelé en Italie. Les 10 personnes arrêtées sont soupçonnées d’avoir volé pour plus de 80 000€ de fromage.

Braquage à l’italienne : dix personnes arrêtées pour vol de parmesan et de vin

  • Le lieu stylé où découvrir des fromages : la vache dans les vignes

Situé en plein cœur du quartier de république, ce caviste et crémier fromager propose des assortiments de vins et de très bons fromages à prix raisonnables, qui changent régulièrement. On peut s’asseoir en terrasse et faire de belles découvertes, en se laissant guider par les conseils avisés de Marwen et Sélim, les propriétaires.

lavachedanslesvignes.fr

 

  • Le projet à suivre et à soutenir : la laiterie de Paris

Le projet de Pierre, fromager de 33 ans : ouvrir une laiterie conviviale dans le Nord de Paris

Après un tour de France et du monde pour apprendre à fabriquer les meilleurs fromages, Pierre vient de lever 40 000 euros en crowdfunding pour financer son matériel, première étape d’une levée de fonds de 170 000€. N’hésitez pas à le suivre et à le soutenir pour pouvoir goûter un jour des fromages parisiens.

kisskissbankbank.com/la-laiterie-de-paris

 

  • Le fromage vu par un anglais

 

Si cet article vous a donné faim, filez chez le fromager de votre quartier !

 

Roman de La Cuisine des Autres

Bannière de fruits

Sur Instagram

Something is wrong. Response takes too long or there is JS error. Press Ctrl+Shift+J or Cmd+Shift+J on a Mac.